Bienvenue!


Le signet des enfants est un site pour les parents, les enseignants, les bibliothécaires et tous les amoureux de la littérature jeunesse. Vous trouverez ici des petites critiques de livres pour enfants de 0 à 12 ans, des entrevues et une foule d'informations susceptibles de vous faire connaître et aimer les livres pour enfants.

samedi 30 octobre 2010

Illustrateur en vedette: Mireille Levert



C'est avec un grand plaisir que nous vous présentons aujourd'hui une entrevue avec la talentueuse illustratrice Mireille Levert, qui depuis plusieurs années, est également auteure. 

Le signet des enfants: Comment avez-vous commencé à illustrer des livres?  Avez-vous eu la piqûre jeune?

Mireille Levert: Ma première vraie passion a été pour les livres. Je me souviens encore très bien du plaisir que j’éprouvais petite assise par terre entre les rayons de livres à la bibliothèque municipale de ma ville natale à lire et regarder les images: une vraie délectation. Ma deuxième extase a été sans aucun doute pour la peinture. Lorsque j’étais enfant le Musée des Beaux-Arts de Montréal était gratuit. Mes parents nous y amenaient moi et mes deux soeurs. Je me vois encore planter debout devant un immense tableau et ressentant une grande émotion d’admiration et de joie. Ce n’est que beaucoup plus tard en travaillant dans une librairie de livres pour enfants sur la rue St-Denis, « La courte échelle»,  que j’ai découvert enfin le métier d’illustrateur pouvant allier mes deux passions.

Le signet des enfants: Quels sont vos sources d'inspiration?

Mireille Levert: Depuis une quinzaine d’années je suis auteure et illustratrice d’album alors les idées peuvent autant naître de l’image, d’un petit dessin que des mots. Ainsi pour Capucine et Lupin pour toujours j’étais habitée par deux étranges personnages un chien-abeille et une fée-arrosoir. Je les ai dessinés sur un bout de papier puis j’ai écrit quelques mots et j’ai refait quelques petits dessins et ainsi de suite. Lentement dans ce jeu de va et viens entre l’image et le texte le livre s’est construit. Parfois une personne déclenche l’étincelle. Pour Émile Pantalon j’ai rencontré un homme très sympathique mais démesurément grand. J’étais étonnée, fascinée. J’ai écrit la première version  très rapidement, je n’ai pas eu le temps de faire d’ébauches d’illustrations, j’ai esquissé par après. Je suis particulièrement fière de cette histoire qui traite d’intolérance de façon poétique et rigolote. Je vous laisse découvrir comment j’ai solutionné mon problème pour les illustrations. Comment mettre en scène un enfant géant avec un format de livre carré.

Le signet des enfants: Quels sont vos personnages préférés, parmi ceux que vous avez inventés?

Mireille Levert: J’ai un faible pour Rose dans Les nuits de Rose, le premier album que j’ai entièrement écrit et illustré (auparavant je ne faisais qu’illustrer) parce que j’adore la raconter et que si les enfants gigotent un petit peu pas mal, beaucoup, la magie opère toujours. C’est mon classique en quelque sorte. J’aime beaucoup aussi Émile Pantalon, dans les deux cas c’est la dimension émotive qui je crois captive.

Le signet des enfants: Où dessinez-vous?

Mireille Levert: Dans mon atelier pour la belle lumière et la tranquillité. J’aime et j’ai besoin de silence. Le silence me nourrit et rend tout possible. Mon imagination se met aussitôt à  gambader bienheureux, à faire des galipettes avec les mots et les images.

Le signet des enfants: Quels conseils donneriez-vous à une personne qui voudrait être illustrateur?

Mireille Levert:

1) Suivre quelques cours en illustration soit au Cegep ou à l’Université pour bien comprendre la communication en images.

2) S’inscrire à « Illustration Québec » (anciennement Association des illustrateurs et illustratrices du Québec) et participer aux activités.

3) D’abord travailler beaucoup les idées, les concepts. Développer ensuite une bonne technique et un style.

4) Surtout être très persévérant et ne pas se décourager devant les refus. Si vous avez toujours pensé qu’être têtu est un défaut et bien profitez-en ici c’est une qualité.

Le signet des enfants: Avez-vous des projets en cours présentement?

Mireille Levert: J’ai beaucoup de petits plats qui mijotent en même temps parce que je suis vraiment pleine d’idées. Il y en a un qui me tient à coeur à propos de qu’est-ce que les enfants rêvent de devenir plus tard quand ils seront grands. Je me sens vraiment concernée par le problème de l’estime de soi chez les enfants et la vision qu’ils ont de leurs places dans la société. J’ai aussi recommencé à faire de la peinture et curieusement les tableaux me parlent, me font écrire.



1 commentaire:

  1. J'aime beaucoup Mireille Levert et son cheminement. Bravo Mireille!

    RépondreSupprimer